Aide à la rédaction épicène

L’OCEF publie un petit guide de principes et d’astuces pour rédiger en langage épicène

Le langage a un rôle-clé dans nos sociétés : il structure nos représentations du monde, forge nos valeurs et façonne nos attitudes. Dans la grammaire française, le genre masculin est utilisé comme genre universel qui englobe le féminin, genre spécifique (se référant à une femme). En tant que valeur par défaut dans le langage, le masculin crée dès lors une ambiguïté, car il a deux sens possibles : un sens spécifique (se référant à un homme) et un sens générique neutre ou mixte. Dans le sens mixte, des mots masculins sont utilisés pour désigner un groupe de personnes qui inclut des femmes et des hommes.

Lorsque l’on est confronté à une forme masculine dans un texte ou un discours, son sens spécifique est interprété en priorité. Il s’agit d’un mécanisme de résonnance : le sens masculin est activé de manière automatique par les fonctions cognitives. Au contraire, le sens féminin est difficilement activé, comme l’ont notamment montré les travaux du professeur Pascal Gygax. Ce mécanisme est impossible à contrôler et à éviter par le cerveau. Le genre masculin générique est de fait réducteur et biaise automatiquement les représentations sociales du genre. Les stéréotypes de genre jouent également un rôle dans ce biais.

A travers la forme masculine générique, le langage véhicule ainsi un androcentrisme, c’est-à-dire l’idée que la société tourne autour des hommes. Elle nous fait percevoir le monde à travers un prisme masculin qui donne une image erronée de la réalité. Cette utilisation du masculin implique notamment une moindre visibilité des femmes dans la société et une mauvaise représentation des métiers.

Afin de promouvoir l’égalité des genres et de permettre aux femmes et aux hommes de se sentir pareillement traité-e-s, il est nécessaire de changer les pratiques, c’est-à-dire les manières d’écrire et de parler en incluant femmes et hommes dans les textes et les discours. Le langage épicène permet de représenter de manière égale les femmes et les hommes, en démasculinisant, reféminisant et neutralisant le langage. Dans ce but, l’OCEF a publié le petit guide Aide à la rédaction épicène en français – principes et astuces.

Publié le 11 mai 2021