Le choix professionnel selon le sexe

Le choix de la profession et du domaine d’études est fortement marqué par l’appartenance sexuelle.

Les jeunes hommes choisissent souvent et plus fréquemment que les jeunes femmes des professions et des études techniques, par exemple dans le domaine ingénierie, industries de transformation et construction. Les jeunes femmes optent en revanche souvent et plus fréquemment que les jeunes hommes pour des formations professionnelles et des études dans la santé et la protection sociale.

Ce lien entre le choix de la profession ou du domaine d’études et l’appartenance sexuelle évolue lentement. Il s’est assoupli ces vingt dernières années. Les jeunes femmes optent plus souvent qu’avant pour des filières typiquement masculines, par exemple les sciences naturelles, mathématiques et statistiques et l’ingénierie, l’industrie de transformation et la construction. Les jeunes hommes aussi choisissent un peu plus souvent qu’avant des formations typiquement féminines, par exemple dans le domaine santé et protection sociale au degré secondaire II et dans l’éducation, domaine de formation des hautes écoles.

Vous trouverez des informations détaillées et chiffrées dans la brochure de l’Office fédéral de la statistique ci-contre.

Tiré de la brochure Vers l’égalité entre femmes et hommes, OFSP, 2019

Actions de l’CEF

Afin d’encourager les jeunes à élargir leur horizon professionnel et opter pour un métier qui corresponde véritablement à leurs attentes au-delà des préjugés de genre, l’OCEF met sur pied notamment:

  • La journée nationale Futur en tous genres chaque 2ème jeudi de novembre pour les élèves de 8H
  • Je choisis mon métier, pas un cliché, à Your Challenge, tous les deux ans à Martigny pour les élèves de 9H, 10H et 11H

Mis à jour le 20 avril 2021